Olivier Daurat Architecture est une agence d’architecture de structure libérale. Créée en 1998 par Olivier Daurat, architecte D.P.L.G., l’agence est basée depuis ses débuts à Montrouge (92). Son champ d’activité se déploie dans toute l’Ile-de-France, étayé par un certain nombre de références en régions.

Intervenant aussi bien en construction qu’en réhabilitation, sollicitée par des acteurs privés et publics, l’agence s’est développée autour de 5 axes majeurs : les copropriétés, l’habitat individuel, le tertiaire, le logement social et les collectivités.

 

Pour tous ces projets, une philosophie commune : mettre l’usage et l’usager au cœur du projet.

L’architecture est aujourd’hui bien loin des années 1930. Le geste architectural est comprimé par tout un faisceau de règles, réglementations et normes. Pour que chaque projet garde son identité propre, qu’il reste différencié des autres, l’agence met à profit ses 20 ans d’expérience. Car c’est un bâti pertinent et à la juste mesure de son usager qui rendra chacun heureux d’y évoluer.

Puis vient la question, centrale, de l’usage du bâtiment. Que doit-on y faire ? Avec qui ? Pourquoi ? La parfaite connaissance du contexte est essentielle pour apporter les bonnes réponses aux besoins et aux envies du porteur de projet. Et au bout du compte, le rendre satisfait.

Les réalisations de l’agence challengent les habitudes sans les faire trébucher. Elles s’inscrivent en douceur dans le paysage urbain, en plein accord avec la nécessaire transition énergétique. La pérennité du bâtiment est d’ailleurs, dès le départ, l’un des éléments fondamentaux de la réflexion. L’empreinte carbone et la consommation énergétique du projet doivent être au premier plan. L’agence intègre pleinement son rôle de conseil, voire de prescripteur en la matière, par exemple en travaillant des produits naturels ou en proposant des solutions énergétiques adéquates. Les entreprises sollicitées sur les projets adhèrent toutes à ces préceptes.

Aujourd’hui on réhabilite, on agrandit, on modifie plus souvent qu’on ne bâtit. En tant qu’architectes, notre défi consiste à redonner leurs lettres de noblesse aux bâtiments qui nous sont confiés de manière écologique, économique, sans perdre de vue qu’ils doivent avant tout satisfaire… l’usager.